Entends



Entends-tu ce chuchotement indicible ?
Qui séduit déjà ton âme avec malice,
Comme un interdit qui poignarde ta bible,
Dans l’odeur âcre et vile d’un sacrifice.

Résister ? Ou bien fuir ? Mais le peux-tu encor ?
Une créature te suit, au souffle froid,
Qui pourfend de son sabre sanglant. C’est la Mort.
Le moindre doute et ta faiblesse te perdra.

Attends cet instant jouissif si jouissif où le doute
Te prend. Oublie ta peur abyssale du châtiment.
L’enfer ici-bas. Sous ta porte il s’immisce.
Comme un venin, très vite en toi il se répand.

Ebréchée, ta foi originelle se meurt,
Et jamais plus elle ne ressuscitera.
Mais ne fustige point ce terrible malheur…
Le Mal est autour de toi, désormais en toi.